28 avril, journée mondiale de promotion pour la santé et sécurité au travail

Aujourd’hui, le 28 avril 2021, marque une journée importante pour tous les travailleurs. Qu’il s’agisse de travailleur du domaine de la construction, du domaine industriel, de la fabrication, du transport ou même du domaine administratif, on n’y échappe pas. Nous sommes tous concernés par la santé et la sécurité dans nos milieux de travail respectifs.

Il est particulièrement important de souligner l’apport incontestable des travailleurs de la santé qui, chaque jour, font face aux risques associés à la transmission du virus de la COVID-19. Ainsi, l’Organisation internationale du travail a décidé d’en faire son thème principal en misant sur des stratégies de renforcement des systèmes nationaux de sécurité et de santé au travail (SST) visant à accroître la résilience, pour faire face aux crises actuelles et futures, en mettant à profit les leçons tirées et l’expérience acquise dans le monde du travail.

Ainsi, les organisations nationales pourront être mieux préparées à l’avenir afin de faire face à de telles crises. Les Nations Unies ont également emboîté le pas et décidé d’axer ses réflexions et communications autour de la thématique des grandes crises sanitaires.

Aux yeux des Nations Unies, la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail promeut la prévention des accidents et maladies professionnels dans le monde entier et marque également la Journée internationale de commémoration des travailleuses et des travailleurs morts ou blessés au travail, célébrée à l’échelle mondiale depuis 1996 à l’initiative du mouvement syndical. 

Selon les chiffres officiels présentés par les Nations Unies, plus de 2,78 millions personnes meurent des suites d’accidents du travail ou de maladies professionnelles par an. En outre, il y a chaque année quelque 374 millions d’accidents du travail non mortels, qui entraînent une absence du travail.

Initiative de la CNESST

Plus près de nous, la CNESST fait campagne d’abord pour souligner le Jour du deuil pour les personnes décédées ou blessées au travail. Les chiffres parlent, il faut tenir compte. En 2020 au Québec, 173 personnes sont décédées au travail, soit par lésion causé par accident de travail ou à la suite d’une maladie professionnelle.

Voyez la vidéo de la CNESST qui présente de touchants témoignages et qui pourraient tous nous inciter à réfléchir aux mesures à mettre en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.